Bulletin hydrologique n°22 (2ème tr. 2017)

Résumé : Pour mémoire, les trois derniers trimestres présentaient un déficit important par rapport à la normale de Trappes. Par conséquent, le déficit de pluies observé sur cette période n’a pas permis le remplissage des étangs en vue d’assurer le remplissage de l’étang de Saint-Quentin. Le cumul des précipitations mesuré sur le deuxième trimestre n’a pas permis de compenser le déficit des pluies hivernales. De ce fait, les niveaux d’eau dans les étangs sont restés en dessous des valeurs cibles définies dans l’arrêté préfectoral du 3 février 2014.

Remplissage des bassins : 

Les faibles précipitations observées au court de ce trimestre n’ont pas permis de compenser les pertes d’eau par évaporation, infiltration et absorption. Pour autant, les niveaux d’eau des étangs sont légèrement en dessous des valeurs cibles sur les étangs amont durant ce trimestre. Seul l’étang de Saint-Quentin présente des valeurs très en dessous des valeurs cibles en fin de trimestre.

Perspectives :

Les vannes de sortie latérale seront maintenues fermées pour favoriser le remplissage de l’étang de Saint-Quentin.

Par courrier en date du 20 mars 2017, le Président de l’ile de loirs de Saint-Quentin sollicite le SMAGER afin que le niveau de l’étang soit proche de la cote de 2,80 m début septembre pour les travaux de restauration de zones humides. A cet effet courant fin juillet début août, quelques vannes de sortie latérale seront ouvertes à 50 % de leur capacité pour limiter les arrivées d’eau dans l’étang de Saint-Quentin. Par ailleurs, la vanne de la surverse sera ouverte progressivement, si nécessaire, pour atteindre un débit maximal de 100 L/s vers la Bièvre.

 

Retourner à la liste des bulletins hydrologiques