Bulletin hydrologique n°24 (4ème tr. 2017)

Résumé : En début de semestre l’objectif est d’optimiser la collecte de l’eau en vue de favoriser le remplissage de l’étang de Saint-Quentin particulièrement bas suite aux travaux de restauration des rives sur la partie Réserve Naturelle Nationale. Pour l’ensemble des étangs amont, le niveau d’eau est légèrement en dessous des valeurs cibles fixées dans l’arrêté préfectoral du 3 février 2014. Ainsi, les fortes précipitations du mois de décembre ont été gérées sans restitution aux réseaux hydrographiques naturels.

Remplissage des bassins :

Les précipitations, proches de la normale, observées au cours des mois d’octobre et novembre ont permis de compenser les pertes d’eau par évaporation, infiltration et absorption. Ainsi, les niveaux d’eau observés sur les étangs de Hollande, Saint-Hubert et la Tour sont stables et proches des valeurs cibles définies dans l’arrêté préfectoral du 3 février 2014. Concernant l’étang de Saint-Quentin, le niveau d’eau particulièrement bas fait suite à l’abaissement du niveau d’eau demandé par la Réserve Naturelle Nationale pour effectuer les travaux d’arrachages de saules en bordure du plan d’eau.
Les deux événements pluvieux relevés sur décembre engendrent une augmentation significative des niveaux d’eau sur l’ensemble des étangs. Le remplissage des étangs amont permet de réaliser un transfert d’eau des étangs amont vers l’étang de Saint-Quentin. Ce transfert permet d’atteindre un niveau d’eau conforme sur Saint-Quentin tout en conservant une capacité de stockage importante sur les étangs amont.

Perspectives :

Les vannes des sorties latérales seront maintenues fermées pour favoriser le remplissage de l’étang de Saint-Quentin. Les vidanges des étangs amont ont permis de retrouver une capacité de stockage satisfaisante en vue d’événements pluvieux majeurs.

 

Retourner à la liste des bulletins hydrologiques