Aqueduc

Aqueduc

Construits entre 1684 et 1685 entre l’étang de la Tour et l’étang de Saint-Quentin, les aqueducs souterrains permettent d’assurer la continuité et l’écoulement gravitaire du grand lit de rivière, en passant sous la surface de terrains trop hauts.

Parfois enterrés à dix mètres de profondeur, les aqueducs voûtés en plein cintre, ont été construits avec des moellons de meulière et de grès jointoyés au mortier de chaux et de sable.
Aujourd’hui, onze kilomètres d’aqueduc (en 8 aqueducs) sur le grand lit de rivière et 1 km sur la rigole des Bréviaires sont gérés par le SMAGER et assurent toujours leur fonction hydraulique. Ils sont une zone d’hivernage importante pour les chauves-souris.