Rigole de collecte

Ces petits fossés aménagés avec les étangs évacuaient l’eau des terres humides pour les amener dans les étangs. Le Marquis de Louvois, surintendant des bâtiments, passait des marchés pour embaucher des paysans de la région pour leur creusement. 70 km de rigoles drainaient 8.900 hectares de terre pour assainir des terrains marécageux alors cause de fièvres malignes et impropres à l’agriculture. Le développement des villages locaux s’en est suivi.

A31

42 km rigoles du réseau supérieur - amont de l’étang de Saint-Quentin-en-Yvelines, ancien étang de Trappes - existent toujours ! Approfondies au XXème siècle pour recevoir les drains agricoles, elles assurent le drainage de 6.400 hectares de plateaux agricoles, forestiers, et des villes et villages.

La cunette est la partie creusée dans laquelle s’écoule l’eau, avec d’un coté le franc-bord (ou plat) qui est le terrain laissé libre et, de l’autre, l’ados où sont déposées les terres d’excavation.