Les zones humides

Les zones humides du reseau

Les zones humides naturelles présentent un patrimoine biologique et écologique très fort.

Elles accueillent de nombreuses espèces végétales spécifiques à ce type de milieu et constituent un habitat pour de nombreuses espèces animales : amphibiens, libellules, poissons et oiseaux.Plusieurs espèces d’oiseaux utilisent les roselières des étangs lors de leur halte migratoire et pour la reproduction.

L’autre intérêt des zones humides est leur rôle prépondérant dans le cycle de l’eau avec leur capacité de régulation hydraulique et de préservation de la ressource en eau. Par leur fonctionnement naturel, elles atténuent les pollutions et épurent les eaux par filtration. Elles participent aussi à réduire l’intensité et la hauteur d’eau des crues d’inondations.

Pour toutes ces raisons, les zones humides sont stratégiques pour le syndicat. Leur préservation s’inscrit dans la reconnaissance en zone Natura 2000 au titre de la directive oiseau. Il est d’intérêt général de préserver ces espaces en raison à la fois de leur rôle patrimonial en faveur de la biodiversité et fonctionnel pour la préservation de la ressource en eau.

description des travaux a réaliser

Sur le territoire du SMAGER, les zones humides sont localisées majoritairement en bordure des étangs et ont tendance à se refermer avec la progression des saulaies environnantes. Certaines parties des zones humides avaient plus ou moins disparu au profit de la strate arbustive. Le SMAGER a alors entrepris, dans le cadre du marché d’entretien 2010 à 2012, des travaux de restauration et de renaturation de ses zones humides.

Les interventions ont visé à restaurer les sites par l’abattage des saules et l’arrachage des souches et de leurs systèmes racinaires à la pelle mécanique pour prévenir tous rejets. Les produits de broyage (branches et troncs) ont été rassemblés en périphérie pour empêcher tout enrichissement du milieu en matière organique. Le choix des sites et la méthodologie d’intervention ont été validés par le Comité scientifique du SMAGER. (Le SMAGER vous propose ces deux vidéos pour découvrir l'opération saules, vous pouvez les retrouver dans la rubrique visite vituelle du réseau / A la découverte du réseau)

operation saules  operation saule 1

De nombreuses espèces d’oiseaux sont visées dans le site natura 2000 du "massif de Rambouillet et des zones humides proches" parmi lesquels le Blongios nain (Ixobrychus minutus), le Butor étoilé (Botaurus stellaris) et le Busard des roseaux (Circus aeruginosus).

i minutus recadr
Blongios nain (Ixobrychus minutus)

La très grande majorité des oiseaux effectuent leurs étapes migratoires, hivernages et reproductions sur site. Afin de ne pas impacter le cycle biologiques de ces espèces, les travaux de restauration sont programmés uniquement de la mi-septembre à la fin novembre, hors période de migration et de reproduction.

Bilan d'intervention du SMAGER fin 2012 :

-         Programme 2010 :

  • 2 000 m2 de saulaies débroussaillés et décapés en rive sud de l’étang de Saint-Hubert,
  • 9 920 m2 de saulaies débroussaillés et décapés en rive sud de l’étang du Pourras,
  • 5 730 m2 décapés en rive nord de l’étang du Pourras,

-         Programme 2011 :

  • 12 750 m2 de saulaies débroussaillés et décapés en rive sud de l’étang de Saint-Hubert.

-         Programme 2012

  • 4 500 m² de saulaies débroussaillés et décapés en rive sud de l’étang de Saint-Hubert,
  • 5 800 m² de saulaies débroussaillés et décapé en rive nord de l’étang de Pourras,
  • 5 200 m² de saulaie débroussaillés en rive nord de l’étang de Corbet,

Les premiers résultats

D’un point de vue botanique les résultats sont plus que satisfaisants en moins d’un an. L'arrachage des saules a permis une recolonisation rapide des sites par plus de 55 espèces de plantes, dont deux espèces sont déterminantes ZNIEFF Eleocharis ovata et Spirodela polyrhiza et une espèce protégée régionale, longtemps disparue sur le secteur recolonise les sites Potentilla supina. Un inventaire annuel est mis en place sur ces sites.